Pourquoi il faut arrêter de se démaquiller avec du coton

La plupart des gens ont tendance à se démaquiller avec du coton. Vous aussi, vous faites ce geste au quotidien ? Il est judicieux de remplacer cette habitude dorénavant. En effet, le coton abîme davantage la peau et favorise la pollution.

Le coton : un produit responsable de l’irritation de la peau

 Les disques démaquillants en coton sont souvent présentés comme des produits doux parfaitement adaptés pour enlever les maquillages. Tel n’est pas le cas en réalité. En effet, le coton est un matériau abrasif qui raie la peau. Le résultat est désolant ! En effet, les tissus cutanés sont irrités. Après l’utilisation des disques démaquillants, la peau présente quelques stigmates comme l’apparition des rougeurs et même de légères éraflures lorsque la pression exercée est trop grande. Notez également que se démaquiller avec du coton entraîne une augmentation de la production de sébum, d’où l’apparition des boutons au niveau du visage.

Le coton : un produit responsable du vieillissement précoce de la peau

Lors du démaquillage, la peau subit des passages fréquents des disques en coton. Cette pratique est à l’origine du vieillissement précoce des tissus cutanés. Cela se traduit par l’apparition des rides sur des zones spécifiques du visage, notamment en haut du front. Pour garder votre peau jeune, il est judicieux d’éviter l’utilisation du coton comme démaquillant.

Les disques démaquillants : un véritable fléau écologique

Se démaquiller avec du coton cause des dégâts environnementaux importants. Tout d’abord, les industries qui produisent les disques démaquillants sont souvent critiquées sur le plan écologique. En effet, la culture du coton nécessite de nombreuses ressources en eau. Le conditionnement des matières premières requiert également l’utilisation d’une grande quantité d’électricité. Néanmoins, c’est sur le plan de la pollution qu’il faut réellement s’alarmer. À l’échelle mondiale, les disques en coton utilisés pour le démaquillage constituent une part importante des déchets produits dans le monde. Pour le bien de la planète, il est donc grand temps d’éviter l’utilisation du coton comme produit démaquillant. Vous vous demandez sans doute : quelle est la bonne pratique à adopter pour enlever le maquillage ? La meilleure méthode consiste à nettoyer le visage avec un démaquillant en baume à base d’huiles végétales extraites de l’argan, de l’abricot ou d’autres végétaux. À l’aide de vos doigts, vous pouvez appliquer délicatement ce produit sur la peau. Par la suite, il faut utiliser un nettoyant moussant pour enlever les impuretés restantes au niveau du visage. Comme alternative au coton, vous pouvez aussi opter pour l’éponge de konjac bien humide. Ce produit est réutilisable plusieurs fois et préserve mieux la qualité de la peau.

Quitter la version mobile